Lyon et le Vin
L’une des traditions les plus réputées de Lyon est sa gastronomie, et c’est forcément une ville où l’on apprécie le vin. On dit même que le Beaujolais est le troisième fleuve de Lyon. Malgré les symboliques 300 pieds de vignes du parc de la Cerisaie à la Croix-Rousse, Lyon n’est pas une contrée de vignobles mais, par contre, elle est au centre d’un ensemble géographique régional, qui l’entoure de tout côté, particulièrement intéressant et varié.
 
 

Au nord de Lyon, le vignoble du Beaujolais est situé dans la zone la plus au sud de la Bourgogne, dans le nord du département du Rhône et sur quelques communes de la Saône-et-Loire. Il s'étale sur le bas des monts du Beaujolais, couvre 22.000 hectares et se divise en deux grandes zones : les crus au nord de Villefranche-sur-Saône, sur des terrains granitiques et schisteux ; la zone de primeurs au sud, sur des terrains argilo-calcaires. Le Beaujolais comporte 12 appellations dont 10 crus : Brouilly, Chénas, Chiroubles, Côté de Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Régnié, Saint-Amour. La spécificité de ce vignoble est l'utilisation du cépage gamay noir à jus blanc pour les vins rouges et du cépage chardonnay pour les vins blancs.

 

Au nord-est, le vignoble jurassien rassemble 2.000 hectares de vignes dont plus de 1.850 en appellation d’origine contrôlée (AOC), plantées sur les plaines et les collines formant la transition entre le premier plateau jurassien et la plaine de la Bresse. Géographiquement, ce vignoble est le symétrique de celui de la Côte-d'Or, de l'autre côté du fossé bressan, mais avec des terrains et des structures géologiques différents. Les vignes s'étalent de façon discontinue sur 80 kilomètres du nord (Salins-les-Bains) au sud (Digna) et sur 5 kilomètres d'est en ouest . Ce vignoble d’appellation d’origine contrôlée depuis 1936 produit à la fois des vins blancs (cépages chardonnay, savagnin) et des vins rouges (cépages trousseau, poulsard, pinot). La particularité est la culture du savagnin qui produit le célèbre "vin jaune".  Quelques noms de vins du Jura : Arbois, Château-Chalon, Côtes du Jura.

 

A l’est, le vignoble de Savoie est caractérisé par de fortes contraintes liées au milieu montagnard et est constitué de nombreux îlots et couvre 1.755 hectares, des rives du lac Léman à la vallée de l'Isère. Il produit 80% de vins blancs. Comme dans le Jura, cépages locaux (mondeuse, jacquère) et cépages issus des régions voisines (chardonnay, gamay) participent à la production, on en compte au total 25. Au pied des Alpes Françaises, le vignoble de Savoie s'étend sur 4 départements : Savoie, Haute Savoie, Isère et Ain. Les Appellations d'Origine Contrôlée : Apremont, Abymes, Chignin, Chautagne, Seyssel, …

 

Toujours à l’est, le vignoble du Bugey est une zone viticole qui se situe dans le département de l'Ain. Entre le vignoble de Savoie et celui du Jura, il partage avec eux certaines caractéristiques climatiques et géologiques. Il est composé d'un relief montagneux plissé qui est la prolongation sud du massif du Jura. Il s'étend sur 909 hectares, les vins sont rouges, blancs ou effervescents. Quelques noms : Cerdon, Montagnieu, Roussette du Bugey, ...

 

Au sud, le vignoble de la vallée du Rhône (dans sa partie nord) regroupe les appellations les plus anciennes entre Vienne et Valence, surtout en rive droite, et qui déterminent les Côtes du Rhône partie nord. Les vignes tapissent des versants granitiques très pentus et aménagés en étroites terrasses soutenues par des murs de pierres sèches. La vallée du Rhône a toujours constitué un passage privilégié entre le monde méditerranéen et l’Europe du nord ou atlantique permettant de nombreux échanges commerciaux et l’essor d’un vignoble aux vins très diversifiés. Quelques noms : Côte Rôtie, Condrieu, Côtes du Rhône, Saint-Joseph, Crozes-Hermitage, Hermitage, Cornas, Clairette et Crémant de Die.

 

Et pour terminer, à l’ouest, le vignoble de la Côte-Roannaise produit un vin rouge ou rosé d'appellation d'Origine Contrôlée produit dans le département de la Loire, à l'ouest de la ville de Roanne. Il s'étend sur 210 hectares. Les vignes se situent entre 350 et 550 mètres d'altitude. Le principal cépage est le gamay noir à jus blanc mais aussi en moindre quantité d'autres cépages comme le chardonnay, le viognier et le pinot noir.

 

Toujours à l’ouest, le vignoble des Côtes-du-Forez produit aussi un vin rouge ou rosé d'Appellation d'Origine Contrôlée dans la Loire, mais au pied des monts du Forez. Il s'étend à l'est du Massif Central, sur 116 hectares, le long d'un axe nord-sud de 45 km passant par la ville de Montbrison. Les vignes se situent entre 400 et 600 mètres d'altitude. Le seul cépage dans l'appellation est le gamay.