Particularités du secteur
English :   

L’origine de l’installation de l’homme sur le site de la ville de Lyon remonte vraisemblablement à 10 000 ans av. J-C au nord en bordure de Saône, à Lyon-Vaise (9e) où un port important y était présent. Ensuite la population se densifia progressivement pendant l’âge du Bronze et l’âge du Fer. Puis vinrent les Romains.

 

Les quartiers

Le site peut être subdivisé, presque par ordre historique, en quatre ensembles de quartiers qui correspondent aux pages suivantes du site Internet :

  • A l'ouest, la colline de Fourvière, soit du sud au nord : Saint-Irénée, Saint-Just, Fourvière et Montauban
  • En rive droite bord de Saône, le Vieux-Lyon, soit du nord au sud : Saint-Paul, Saint-Jean et Saint-Georges
  • Entre Saône et Rhône, la Presqu'Ile, soit à partir du sud : Ainay, Bellecour - Jacobins, Terreaux – Cordeliers
  • En prolongement au nord de la Presqu'Ile, la Colline de la Croix-Rousse : les Pentes, le Plateau de la Croix-Rousse.

Historiquement, cela correspond aux grandes périodes suivantes :

  • L'Antiquité (Fourvière, Saint-Just)
  • Le Moyen-Âge et la Renaissance (Saint-Just, Saint-Irénée, Vieux-Lyon, Presqu'Ile)
  • Les XVIIIe et XIXe siècles, l'époque moderne (Saint-Irénée, Presqu'Ile, Croix-Rousse)

 

Originalité du site

Il a été remarqué par l'Unesco en particulier que la cité représentait une juxtaposition d'ensembles urbains homogènes de différentes époques sans discontinuité sur 2 000 ans. Le centre de la ville s'est développé régulièrement au cours des siècles d'ouest en est. Il subsiste donc des éléments significatifs des différentes époques étalés de façon presque linéaire : Fourvière, Vieux-Lyon, Presqu'Ile et Croix-Rousse, ... correspondant aux époques de l'Antiquité, du Moyen-Âge, de la Renaissance, de l'Epoque Moderne jusqu'au  XIXe siècle.

La partie historique de la ville, qui s'étend sur 476 hectares, réunit de nombreux critères qui en font un site exceptionnel : une position géographique entre deux collines au confluent de deux fleuves, une occupation humaine et un développement urbain continus et cohérents, un mode de vie caractéristique issu de sa population marchande et bourgeoise provenant de nombreuses régions européennes, ainsi qu'une architecture importante et remarquablement préservée, témoin de l'évolution de la ville au fil de plus de 2 000 ans d'occupation.

On définit l’histoire de Lyon comme spécialement originale. L’évolution de la majorité des villes historiques importantes est souvent en format concentrique, celle de Lyon est très nettement orientée d’ouest en est : la partie romaine depuis le haut de la colline de Fourvière et une partie de la Presqu’Ile, les quartiers médiévaux et Renaissance sur la rive droite de la Saône puis la rive gauche (Presqu’Ile), les époques suivantes jusqu’au XIXe siècle entre les deux fleuves et sur la colline de la Croix-Rousse, et enfin du XIXe au XXe sur la rive gauche du Rhône, l’évolution actuelle qui s’effectue vers l’est dépassant désormais la ligne de Gerland à Vaulx-en-Velin.


  English : 

Particularities of the sector

The origin of man's settlement on the site of the city of Lyon probably dates back to 10,000 BC in the north on the banks of the Saône, in Lyon-Vaise (9th) where a major port was present. Then the population gradually became denser during the Bronze Age and the Iron Age. Then came the Romans.

Districts

The site can be subdivided, almost in historical order, into four sets of districts which correspond to the following pages of the website :

  • To the west, the Fourvière hill, from south to north: Saint-Irénée, Saint-Just, Fourvière and Montauban
  • On the right bank of the Saône, the Old Lyon, from north to south: Saint-Paul, Saint-Jean and Saint-Georges.
  • Between the Saône and the Rhône, the Presqu'Ile, or from the south: Ainay, Bellecour - Jacobins, Terreaux - Cordeliers
  • In the northern extension of the Presqu'Ile, the Colline de la Croix-Rousse: the Slopes, the Plateau de la Croix-Rousse.

Historically, this corresponds to the following major periods :

  • Antiquity (Fourvière, Saint-Just)
  • The Middle Ages and the Renaissance (Saint-Just, Saint-Irénée, Vieux-Lyon, Presqu'Ile)
  • The 18th and 19th centuries, the modern era (Saint-Irénée, Presqu'Ile, Croix-Rousse)

Originality of the site

It was noted by Unesco in particular that the city represented a juxtaposition of homogeneous urban ensembles from different periods without discontinuity over 2,000 years. The centre of the city developed steadily over the centuries from west to east. There are still significant elements of the different eras spread out in an almost linear fashion: Fourvière, Old Lyon, Presqu'Ile and Croix-Rousse, ... corresponding to the periods of Antiquity, the Middle Ages, the Renaissance, the Modern Era up to the 19th century.

The historic part of the town, which covers 476 hectares, combines many criteria that make it an exceptional site: a geographical position between two hills at the confluence of two rivers, continuous and coherent human occupation and urban development, a characteristic way of life resulting from its merchant and bourgeois population coming from many European regions, as well as an important and remarkably preserved architecture that bears witness to the evolution of the town over more than 2,000 years of occupation.

The history of Lyon is defined as especially original. The evolution of the majority of important historical cities is often in a concentric format, while Lyon's is very clearly oriented from west to east: the Roman part from the top of the Fourvière hill and part of the Presqu'Ile, the medieval and Renaissance districts on the right bank of the Saône then the left bank (Presqu'Ile), the following periods until the 19th century between the two rivers and on the Croix-Rousse hill, and finally from the 19th to the 20th century on the left bank of the Rhône, the current evolution which is taking place towards the east now goes beyond the line from Gerland to Vaulx-en-Velin.

(Translated with www.DeepL.com/Translator)