Sans-Souci/Dauphiné

Le nom de "Sans-Souci" apparait en 1828. Le territoire était sur la commune de la Guillotière, qui sera rattachée à Lyon en 1852. Les quartiers Sans-Souci /Dauphiné sont au Sud-Est de Lyon 3e, entre Voltaire/Part-Dieu et Montchat. Ils voient la construction d'habitat individuel, d'ateliers et d'usines, puis ensuite à partit de 1960 d'immeubles avec activités commerciales sur les axes principaux, et aussi d'immeubles à vocation tertiaire dont un bel exemple récent est en 2018 le Sky 56, 16 rue Général Mouton-Duvernet,de 56 mètres de haut.

Subsistent certains bâtiments anciens avec par exemple le remarquable "château Sans-Souci", ou "chateau Laccassagne", qui était en 1920 le siège de l'usine des Grandes Caves de Lyon, détruite en 1990.

Au 5 rue du Général Mouton Duvernet, le fort Montluc dit "fort de Villeurbanne", construit de 1831 à 1835, était au départ intégré aux fortifications de Lyon et accueillait jusqu'à 600 hommes. Il fut utilisé ensuite comme caserne. Le fort Montluc fut reconverti en commisariat de police en 2007.

La prison militaire Montluc, voisine du fort, a été construite en 1921. Elle devint prison militaire du régime de Vichy de 1940 à 1943, puis fut réquisitionnée par les allemands de 1943 à 1944 : ce fut un lieu d'internement et de départ en déportation. En 2010, fut créé le Mémorial National de la prison de Montluc pour rendre hommage aux milliers de résistants, Juifs, et otages, victimes des nazis et du gouvernement de Vichy.

On recensse sept groupes scolaires, lycées ou écoles, dont le beau bâtiment de l'École privée Charles de Foucauld, 20 rue Feuillat, et l'architecture moderne du Collège Gilbert Dru, 42 rue Jeanne Hachette.

La dernière maison bourgeoise du quartier Sans-Souci est la villa Monoyer, propriété privée de 450 m2 habitables située au coeur d’un parc de plus de 5.000 m2 construite en 1835. C'est Marie-Vital Henry des Tournelles, fils du propriétaire du château des Tournelles et créateur du quartier de Monplaisir, qui fit construire cette maison. A partir de 1902, le professeur de médecine Ferdinand Monoyer physicien et médecin ophtalmologiste a occupé cette maison au 41 rue des Tournelles devenue en 1938 rue du Professeur Sisley.

N'oublions pas l'originale Maison des Italiens, Espace Dauphiné Lacassagne, au 82 Rue du Dauphiné, aux activités culturelles, de loisirs et d’échanges, animée par différentes associations en rapport avec les italiens depuis 1957.

Éléments de patrimoine ou d'intérêt social :
(situations sur image basse à gauche)

  1. Immeuble Sky 56, 16 rue Général Mouton-Duvernet
  2. Esplanade du Dauphiné, 128 Avenue Félix Faure
  3. Collège Gilbert Dru, 42 Rue Jeanne Hachette
  4. Jardin du Château Sans-Souci, 5 Rue des Cadets de la France Libre
  5. Château Sans-Souci, 36 Avenue Laccassagne
  6. Fort Montluc, 5 rue du Général Mouton-Duvernet
  7. Parc du Fort Montluc, 5 Rue du Général Mouton Duvernet
  8. Parc Sisley, 8 rue du Professeur Paul Sisley
  9. Maison des Italiens Centre Culturel, 82 Rue du Dauphiné
  10. École privée Charles de Foucauld, 20 rue Feuillat
  11. Mémorial de la Prison de Montluc, 4 Rue Jeanne Hachette
  12. Fresque de Monluc, Rue du Dauphiné
  13. Villa Monoyer, 41 Rue du Professeur Paul Sisley


Bibliographie :

Jean Pelletier : Connaître son arrondissement, le 3e - Editions Lyonnaises d'Art et d'Histoire - 2000
Jean Pelletier, Charles Delfante Atlas Historique du Grand Lyon - Xavier Lejeune Editeur - 2005
Charles Delfante, Jean Pelletier : Plans de Lyon, Portraits d'une ville 1350-2015 - Éditions Stéphane Bachès - 2006
Site : https://www.societe-histoire-lyon.org/rive-gauche-descriptif
Site : https://www.lyonembellissement.com/nos-publications/le-bulletin-de-sel/